4 travaux de toiture avant l’automne

C’est l’été, la belle saison, et pourtant, il faut déjà penser aux prochains mois et aux conditions météorologiques qui vont forcément se dégrader.

Pluie, vent, froid, la météo à l’automne puis à l’hiver ne vous laissera guère le loisir de monter sur le toit en toute sécurité. Profitez donc des belles journées estivales pour grimper sur votre toiture histoire d’inspecter ce qui se passe là haut.

Dès qu’une maison atteint ses 5 ans, il est indispensable de contrôler l’état de la toiture au moins une fois par an et de la protéger. Si vous résidez dans une région qui a connu de gros orages ou bien soumise régulièrement aux caprices des vents violents, ces contrôles sont d’autant plus importants !

1- S’assurer de l’étanchéité du faitage.

Qu’est-ce que le faitage ? le faîtage se trouve à l’extrémité haute de la toiture, c’est en fait la ligne de jointage entre les deux versants du toit, elle assure la bonne étanchéité de celui-ci.

Contrôlez le bon état du faîtage et traquez tout indice de fissure, dégradations ou autre anomalie qui pourrait alors être source d’infiltrations.

2- Sonder les saillies de toit.

Les saillies de toit désignent toutes les parties de toit qui « débordent » de la toiture, c’est-à-dire qui sont saillantes et dépassent au delà des murs de la maison.

Ces saillies sont en première ligne lors d’intempéries, vents violents et gros orages. C’est pourquoi il est recommandé de contrôler leur état afin de vérifier qu’elles ne soient ni détériorées, ni fissurées ou encore moisies.

N’hésitez pas à redonner un petit coup de peinture ou bien à nourrir le bois contre les attaques des parasites si vos saillies sont en bois naturel.

3- Contrôler la charpente.

La charpente est l’ossature de votre maison, la structure qui supporte le poids de la couverture de toi et vos garantit une bâtisse solide et sûre. Son contrôle doit être minutieux : la moindre anomalie détectée (charpente affaissée, poutres déformées, attaques d’insectes dans le bois, traces de champignons, …) peut engendrer des dégâts importants et entraîner des pertes de chaleur au niveau de l’isolation. Vérifiez donc attentivement l’état de la charpente et faites les réparations nécessaires sans attendre.

4- Dégager les gouttières.

Les gouttières permettent de recueillir les eaux de pluie puis de les évacuer vers le sol grâce aux gouttières qui descendent le long des murs de la maison. Grâce aux gouttières, l’eau ne s’accumule pas sur la toiture : une action qui limite ainsi tout risque d’infiltration et donc de dommages considérables au niveau de la toiture puis de la charpente. C’est un point de vérification important et le bon entretien des gouttières permet de prolonger la durée de vie de votre toit sans avoir à débourser de grosses sommes pour la rénovation ou le changement des gouttières.

Comment les entretenir ? il suffit de nettoyer les gouttières en enlevant les feuilles mortes, branches, insectes morts et autres déchets qui pourraient obstruer le conduit d’évacuation des eaux de pluie.

Vérifiez en même temps l’état de fixation, et contrôlez les éventuelles fissures et autres indices qui montreraient que tout ou partie de vos gouttières est à rénover.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>