Quels sont les qualités et les défauts de chaque type de charpente de toit ?

La charpente et la couverture sont deux éléments qui protègent un bâtiment contre les intempéries et les infiltrations d’eau. Voulez-vous changer votre toit ? On distingue plusieurs types de charpentes de toit. Chacun de ces types a des qualités et des défauts. Quels sont les points forts et les points faibles de chaque type de charpente ? 

La charpente traditionnelle en bois : le type de charpente le plus utilisé

Issue d’un style très ancien, la charpente en bois massif est généralement constituée d’essences locales comme les chênes, le peuplier, le pin sylvestre ou maritime, l’orme, etc. Il est un choix apprécié des personnes qui recherchent la mise en valeur d’un ouvrage au sein de leur logement. La charpente en bois est très esthétique.

Grâce à elle, vous avez la possibilité d’envisager tout type de toiture pour votre toit en bardeaux. En effet, conçue de manière très souple, elle s’adapte à de nombreuses configurations de maisons.

Idéale pour l’aménagement de petites superficies, elle présente l’avantage de permettre un gain d’espace. Particulièrement robustes, les charpentes en bois sont capables de supporter des charges très importantes et présentent une bonne résistance au feu.

Habituées des vieilles bâtisses, ces charpentes au style indémodable sont quelque peu onéreuses et exigent un savoir-faire artisanal avéré ainsi que des outils spécifiques pour être mis en place. Les travaux d’installation de ces charpentes bois nécessitent plusieurs semaines de travail, car leur assemblage est complexe.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix même si vous souhaitez réaliser ce type de charpente pour votre bâtiment.

La charpente en lamellé collé : la deuxième catégorie de charpentes

Autre type de charpente réalisée à partir de bois, les charpentes en lamellé collé sont moins courantes, mais pas moins efficaces. Ce type de charpente est constitué de lamelles de bois collées entre les unes aux autres et parfois soutenues par des pièces métalliques ou en bois massif.

Faciles à utiliser, elles sont robustes malgré leur masse quelque peu légère. Cette qualité lui donne la possibilité de fabriquer des poutres de longue portée. Le lamellé-collé permet l’habillage des toitures des bâtiments vastes et l’adaptation parfaite aux architectures les plus singulières.

Sa réalisation doit clairement être confiée à une entreprise sérieuse, car ce type de charpente est souvent victime de malformations pouvant entrainer des infiltrations ou des décollements.

La charpente en béton : la troisième de la sélection

Grande illustration de la modernité et de l’évolution technologique, la charpente en béton prend de plus en plus d’ampleur dans les nouvelles constructions. Extrêmement robuste et facile à monter, cette structure ne craint ni les chocs ni les incendies.

Outre cela, contrairement au bois, le béton ne demande aucun entretien particulier. Nonobstant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la charpente en béton est également écologique puisque le matériau est entièrement recyclable. Malgré tous ces atouts, on note néanmoins quelques inconvénients.

Sa cherté et son esthétique basique en sont ses défauts majeurs. Peu élégante, la charpente en béton est particulièrement utilisée pour les travaux d’habillage des bâtiments aux toits plats et projets de toiture-terrasse.

La charpente métallique : le type le plus sophistiqué du lot

Cette charpente est la preuve que le bois n’est pas le seul matériel qui peut être utilisé dans la construction de la charpente. L’ossature métallique constituée d’acier est assemblée de la même manière que pour une charpente en bois. Ayant une faible épaisseur, et facilement maniable elle s’adapte sans aucun problème à la couverture de votre maison.

Elle est particulièrement appréciée pour les bâtiments au style moderne. En effet, l’acier peut prendre toutes les formes qu’on lui donne et ne demande que très peu d’entretien. Il ne craint ni les moisissures ni les insectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
Toiture sous la pluie
Le récupérateur d’eau de pluie

Jadis lubie d’une poignée d’ardents écologistes, les récupérateurs d’eau de pluies sont de plus en plus répandus en France. Il

Fermer