Comment s’assurer de l’isolation de sa toiture ?

Avis aux propriétaires et futurs acquéreurs d’une maison, votre toiture doit absolument faire l’objet d’un contrôle régulier. L’entretien d’une toiture est même indispensable pour garantir votre confort intérieur, être protégé du froid, de l’humidité et des intempéries. Comment s’assurer de l’isolation de sa toiture ? Nos réponses pratiques.

Vérifier l’état de sa toiture extérieure

S’assurer de l’isolation de sa toiture par l’extérieur ne signifie pas forcément grimper sur le toit… Car marcher sur des tuiles peut s’avérer dangereux. Si vous n’avez pas appris les bons gestes, réservez cette mission à un couvreur professionnel. 

L’état d’une toiture peut tout aussi bien faire l’objet d’un contrôle visuel. Certains signes de dégradation vous mettront la puce à l’oreille, tels que :

  • des tuiles manquantes, cassées, déplacées ;
  • la formation de mousse dégradant la couverture ;
  • des gouttières oxydées, bouchées par des feuillages ou de la mousse ;
  • une ligne de faîtage plus tout à fait rectiligne ;
  • un conduit de cheminée dégradé.

L’entretien de votre toiture vous permettra d’anticiper les problèmes d’isolation. Les dégradations dites superficielles ne sont pas à prendre à la légère. La mousse nuit par exemple à l’étanchéité de la toiture. À mesure qu’elle se développe, elle soulève et altère le revêtement. 

Inspecter sa toiture depuis l’intérieur

Pour vous assurer de l’isolation de votre toiture, pensez à inspecter l’intérieur de votre maison : une action moins risquée et plus facile d’accès. En d’autres termes, il vous faut rejoindre les combles de votre logement et contrôler la charpente. Nul besoin d’être charpentier pour constater les dégâts. Certains signes flagrants vous alertent des problèmes d’isolation, comme :

  • l’humidité sur le sol qui indique l’infiltration d’eau par le toit ;
  • des sciures au sol créées par des parasites dans la charpente ;
  • des couches isolantes moins épaisses qu’à l’accoutumée.

Si en plus, vos factures de chauffage ne cessent d’augmenter, tout indique qu’il est temps de réaliser des travaux de rénovation énergétique pour améliorer l’isolation de votre logement.

Et pour réaliser des économies d’énergie, changez d’offre d’électricité ou de gaz et comparez tous les fournisseurs d’énergie présents sur le marché.

Faire appel à un couvreur pour réparer sa toiture

Maintenant que votre diagnostic est posé, ne perdez plus de temps pour faire appel à un artisan professionnel. Les couvreurs sont en l’occurrence compétents pour analyser les causes des dégradations des toitures, pour trouver des solutions et réparer les dégâts. Les professionnels ont l’œil pour repérer les trous, les bois bombés et les matériaux isolants dégradés.

Et bonne nouvelle, isoler sa toiture est une opération désormais accessible à tous. Les aides de l’État en 2021, notamment les certificats d’économies d’énergie (CEE) et le dispositif MaPrimeRénov’, vous donnent un coup de pouce financier pour amortir les dépenses suivantes :

  • l’isolation des toitures terrasses ;
  • l’isolation des rampants de toiture et des plafonds de combles ;
  • l’isolation des combles perdus.

Propriétaire de votre résidence principale, copropriétaire ou propriétaire-bailleur d’un bien loué : vous êtes éligible aux aides. Seule condition pour y prétendre : faire appel à une entreprise reconnue garant de l’environnement (RGE). 

Voici un tableau récapitulatif des aides établies par profil, selon les plafonds des revenus fiscaux : 

Cumul MaPrimeRénov + CEE (ménages très modestes – profil bleu)Cumul MaPrimeRénov + CEE (ménages modestes – profil jaune)Cumul MaPrimeRénov + CEE (ménages intermédiaires – profil violet)Cumul MaPrimeRénov + CEE (ménages aisés – profil rose)
l’isolation des toitures terrasses96 €/m²71 €/m²51 €/m²26 €/m²
l’isolation des rampants de toiture et des plafonds de combles47 €/m²42 €/m²26 €/m²18 €/m²
l’isolation des combles perdus22 €/m²22 €/m²11 €/m²11 €/m²

Pour tout savoir sur les primes à l’isolation, rendez-vous sur https://www.prime-travaux.fr/isolation/.

S’assurer de l’isolation de sa toiture dans le temps

Les professionnels du bâtiment estiment qu’une toiture doit être refaite tous les 30 ans. Tout dépend évidemment de l’âge de la maison, de son état global et des matériaux composant le toit (ardoise, tuile, zinc).

À défaut de remplacer votre toiture intégralement, vous pouvez a minima entretenir votre toit, à raison d’une fois par an. Comment faire ?

  1. contrôlez l’étanchéité des arêtiers, des faîtages, des raccords de cheminée et des sorties de toit ;
  2. dégagez les mousses, les végétaux du toit, nettoyez les noues et les gouttières ;
  3. vérifiez le graissage des fenêtres, la ventilation de la toiture, les liaisons entre toit et lucarnes ;
  4. inspectez la fixation des tuiles, notamment au niveau des saillies de toit ;
  5. nettoyez la toiture au moins une fois dans l’année (traitement anti-mousse, brossage ou jet haute pression).

N’oubliez pas que le diagnostic thermique peut être enfin déterminant pour la vente de votre maison à plus long terme. Un diagnostic de performance énergétique (DPE) dépréciant votre logement joue dans l’estimation du prix de vente. Il est aussi susceptible d’influencer les potentiels acquéreurs, frileux de devoir engager des travaux d’isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
3 conseils pour obtenir un bon devis de couverture.

1. Identifier ses besoins de travaux de toiture En premier lieu, vous devez prendre le temps d’identifier vos réels besoins

Fermer