11 Conseils pour Préparer sa Toiture en Automne

Afin d’entamer la période des pluies dans les meilleures conditions, nous vous avons listé 11 vérifications à effectuer afin de sécuriser la couverture de votre maison face aux intempéries hivernales.

Pourquoi préparer sa toiture à la période hivernale ?

L’automne est une période importante dans la préparation de votre toiture à l’hiver. En effet, cette période présente une pluviométrie grandissante et de façon générale des intempéries qui se font de plus en plus fréquentes (fortes pluies, vents, arrivée du froid).

Cette période est également idéale pour faire les observations nécessaires sur votre installation. En effet, les dégradations ayant pu s’opérer durant les mois qui précèdent cette période n’ont pas forcément pu être décelés faute évidente au manque précipitations.

On profitera alors de cette période pour réaliser ces observations mais surtout pour appliquer méthodiquement une série de vérifications qui vont vous permettre de passer les 6 mois d’automne et hiver plus sereinement, tout en préservant l’intégrité, la solidité et l’étanchéité de votre toiture.

1 – Nettoyez vos gouttières

nettoyage gouttière

Cela peut sembler anodin mais il est primordiale et surtout très simple de s’assurer que vos gouttières ne soient pas obstruées par divers éléments.

Nous sommes en Automne et les premières feuilles commencent à tomber de leur arbres. L’évacuation naturelle des eaux sur votre toiture et dans vos gouttières peut embarquer avec elle ces végétaux et très naturellement créer des obstructions dans votre réseau d’évacuation des eaux de pluie. Pensez également à contrôler les descentes de gouttières qui peuvent également être obstruées et provoquer un débordement à la surface.

Dans ce sens, on attachera une importante toute particulière si votre maison se situe sous ou à proximité d’arbres.

Il est fort probable que des nids d’oiseaux est fait leur apparition pendant la période estivale. Il faudra alors prendre soin de les déloger.

Nettoyer ses gouttière et chéneaux c’est s’assurer que l’eau de pluie ne s’accumule pas dans votre réseaux d’évacuation au niveau de votre toiture et ne cherche pas à s’écouler à un autre endroit qu’au plus près de votre habitation.

2 – Colmatez les fuites de gouttières

Pour cette tâche il est préférable de faire une observation durant un épisode de pluie ce qui vous permettra de très facilement identifier si une fuite est présente dans le réseau de gouttière entourant les abords de votre toit.

Une fois la fuite identifiée vous pourrez alors facilement travailler sur la zone (en mettant bien évidemment en oeuvre les bonnes pratiques pour travailler sur un toit)

La réparation de la gouttière s’opérera essentiellement en fonction de la nature du dommage. Bien souvent il s’agit d’un décrochage au niveau d’une jonction. La méthode à employer dépendra principalement de la matière de votre gouttière. Qu’il s’agisse de gouttières en aluminium ou pvc ou encore de gouttière en zinc des méthodes de réparations sont possibles. Si la réparation n’est cependant pas possible à cause d’un dommage trop importante vous pouvait également changer une partie de vos gouttières.

Nous vous détallons les différentes méthode dans notre article dedié à ce sujet comment réparer une gouttière

3 – Contrôlez les fixations de vos gouttières

Lorsque vous dégagez les obstructions de vos gouttières, pensez pas un geste simple à contrôler les fixations de ces dernières. Si ces dernière présente un léger mouvement n’hésitez pas à effectuer un tour de vis. Contrôler également visuellement que chaque fixation de gouttière soit bien en place et en bon état.

En effet la saison des intempéries va les mettre à l’épreuve, il est important d’assurer qu’elle soient bien en place pour éviter qu’elles ne se décrochent.

4 – Solidifiez vos descentes de gouttières

descente de gouttiere

Vérifiez que la descente de gouttière soit bien fixée à votre réseau de gouttière pour assurer un bon écoulement. Ces descentes de gouttière doivent être fixées sur les murs de la maison en minimum deux points. Assurer vous de la solidité de ces fixations. En effet, à l’épreuve du vent et des précipitations, votre descente de gouttière pourra être malmenée. Cela peut causer des dégât à votre installation mais également causer des nuisances sonores.

5 – Contrôlez vos regards de gouttière

regards de gouttiere

Généralement postés au pied de votre descente de gouttière, les regards d’évacuation d’eau pluviale sont stratégiquement réparties autour de votre habitation au mettre titre que les descentes de gouttière. La répartition de ces deux éléments doit être pensée de façon à ce que vos gouttières se chargent d’eau uniformément en cas d’épisodes pluvieux.

Les regards de descente de gouttières peuvent être en béton ou en pvc. Ils peuvent être enterrés ou en surface de votre sol et/ou simplement recouverts d’un couvercle béton ou pvc qu’on préférera également ne pas fixer au regard de façon à pouvoir simplement les ôter lors de contrôles.

En ce sens, il est primordiale d’avoir un accès à ces regards d’évacuation d’eaux pluviales afin de s’assurer de leur bonne étanchéité. A noter également que l’eau de pluie qui s’y évacue se retrouve au plus proche de votre maison et pourrait, si vous ne vous assurer pas de son bon fonctionnement, s’infiltrer dans au niveau de vos fondations ou pire votre sous sol.

Effectuez 3 observation à ce niveau:

  • Désengorgé l’intérieur du regard où on peut s’accumuler des impuretés
  • Vérifier l’état du regard: sa structure n’est elle pas endommagée ? le fond du regard n’est il pas fissuré ?
  • La jointure entre votre regard et votre maison est-elle étanche ? l’eau pourrait-elle s’y infiltrer en cas de débordement ?
  • Vos évacuations d’eau horizontales enterrées sont-elles proprement fixées et étanches ? Est-ce que l’eau peut s’infiltrer ?

Nous vous donnons tous les détails afin de réparer un regard de gouttière dans notre article dédié.

6 – Assurez vous que l’eau chemine bien dans votre réseau enterré

Le cheminement de l’eau de votre toiture au pied de votre maison étant sous contrôle il faut maintenant vous assurer que cette eau de pluie est bien évacuée.

En fonction de votre installation, vous devrez vérifier que l’eau fait bien son chemin soit vers un réseau d’évacuation des eaux de pluie enterrée sous la voix public, soit dans le caniveau soit en exploitation sur votre parcelle. Evacuer ses eaux de pluie est une question importante et normée, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie pour connaître les règles en vigueur et vos possibilités.

7 – Visitez vos combles

L’observation est un élément important à appliquer afin d’identifier rapidement d’éventuels problèmes. Si vous avez un accès facile à votre comble par l’intérieur de votre maison ou si vos combles sont aménagées, n’hésitez pas à les visiter par temps de pluie afin de voir si des fuites ne s’opéreraient pas à certains endroits.

Cette tâches est importante car bien souvent, sans contrôle, on pourra constater une infiltration à l’intérieur de la maison ce qui aura déjà causer des dégâts considérables et déjà créé une humidité ambiante dont on se passerait.

8 – Vérifiez l’état général de votre toiture

En fonction de la nature de votre maison et l’inclinaison des pans de votre toiture vous pourrait être en mesure de vous rendre par vous même sur votre toiture. Néanmoins, si la manœuvre vous semble périlleuse n’hésitez pas à avoir recours à un couvreur pour effectuer ce contrôle et ne vous mettez surtout pas en danger. De plus, il convient de vous sécuriser lorsque vous travailler en hauteur.

9 – Contrôlez vos avants toits

avants toits couverture
avants toits couverture

Certaines maison dispose d’avant toit, également appelé saillies de toit. Si c’est le cas de votre habitation vérifier visuellement qu’ils ne soient pas endommagés ni déplacer.

Les avant toit servent d‘isolation thermique à vos combles mais servent également à priver l’accès à certains nuisible. Elles sont en première ligne des intempéries donc peuvent être affaiblies au file du temps.

10 – Vérifiez les soudures de la zinguerie

zinc toiture

Sur votre toiture vérifier bien que vos pièces de zinc soient toujours bien soudées et étanche au passage de l’eau. Il suffit parfois d’une petite fissure ou d’un point de soudure affaibli pour que l’eau puisse s’infiltrer. Vous aurez peut être besoin d’effectuer quelques soudure si nécessaire.

11 – Contrôlez votre tuilerie

Pensez à bien vérifier l’installation de vos tuiles. Sont-elles bien en place ? sont-elles solidement fixées et en mesure de résister aux intempéries ?

Il est possible que vous ayait besoin de changer une tuile cassée, ce qui vous évitera bien des ennuis d’infiltration d’eau

Une fois chacun de ces contrôles effectués, votre couverture sera prête à affronter la période hivernale en toute sérénité. Pour en savoir plus sur l’étanchéité de la toiture, n’hésitez pas à consulter notre article dédié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Read more:
Du nouveau chez RHEINZINK : le leader de la couverture écologique !

Fondée en 1966 par trois usines de métallurgies allemandes, RHEINZINK produit depuis toutes ces années du zinc-titane de très haute qualité,

Close