La couverture à joint debout : Pourquoi cette technique a autant le vent poupe ?

Vous souhaitez refaire votre toiture ? Pour un projet de rénovation qui vous permet de bénéficier à la fois une toiture qui affiche une grande résistance aux aléas du temps et un esthétisme exceptionnel, optez pour la couverture à joint debout. Cette technique se distingue des autres systèmes grâce à sa hauteur de joint plus faible.

Très en vogue actuellement, la couverture à joint debout convient particulièrement aux toitures dotées d’une pente d’environ 5 % d’inclinaison. De quoi s’agit-il ? Quels sont ces avantages et sur quel type de bâtiment peut-on effectuer cette action ? Zoom sur la couverture à joint debout.

La technique à joint debout : de quoi s’agit-il ?

Avant de vous présenter les avantages de la couverture à joint debout, il serait intéressant de vous dire les particularités de la méthode en question. La technique joint debout est en effet un procédé qui est apparu récemment et qui consiste à réaliser une toiture d’une pente d’au moins 3°. Le principe de cette technique est d’assembler des feuilles de zincd’aluminiumd’acier ou autres matériaux.

Ensuite, il s’agira de procéder à la fixation des feuilles de zinc qui se fait dans leur longueur, par sertissage ou agrafage. L’on obtient une étanchéité maximale et les joints réalisés sont réguliers et de moindre hauteur. La technique donne la possibilité de suivre les mouvements de rétractation et de dilatation des feuilles de zinc.

Quels sont les atouts d’une couverture à joint debout ?

En choisissant de mettre en place une couverture à joint debout, vous bénéficiez de plusieurs avantages. Voici les plus principaux :

  • Esthétique indéniable : le premier avantage d’une couverture à joint debout est qu’elle permet d’améliorer l’aspect esthétique de votre maison. Ce type de couverture confèrera du cachet à l’architecture de votre bâtiment. Il n’y a aucune vis apparente, ce qui vous donne la possibilité de profiter d’un style et d’un design inégalable. Le procédé s’adapte ainsi aussi bien à une maison traditionnelle qu’à une habitation contemporaine ;
  • Économique : la couverture à joint debout ne nécessite pas l’utilisation de tasseaux et des couvre-joints. Elle est ainsi considérée comme étant la solution idéale pour profiter d’un bon rapport qualité/prix ;
  • Résistante et étanchéité : la résistance et l’étanchéité de cette technique sont sans faille puisqu’elle peut faire face aux intempéries (tempête, gel, chaleur, neige, etc.). Elle offre une protection optimale au corps du bâtiment, car la quantité de pattes de fixations est modulable. C’est la raison pour laquelle on trouve souvent cette technique dans les régions aux conditions climatiques sévères. Par ailleurs, cette méthode constitue également une excellente option en matière d’isolation thermique ;
  • Facile à installer : le montage est plus facile grâce à l’utilisation d’une profileuse et d’une sertisseuse. Sa mise en place permet de gagner un temps précieux et évite de lourds travaux.
  • Facile à entretenir : en plus d’être discrète et très moderne, la couverture à joint debout jouit d’un entretien aisé. Elle ne nécessite pas de démoussage. Vous n’avez qu’à le nettoyer au moins une fois par an avec des produits

 Toit à joint debout : pour quels types de bâtiments ?

La technique de couverture à joint debout peut s’adapter à tous les types de bâtiments en allant des bâtiments industriels aux bâtiments individuels. Par ailleurs, la couverture à joint debout est adaptée aux toitures de grandes surfaces et aux bâtiments de formes complexes ou cintrées.

Comment mettre en place une couverture à joint debout ?

La couverture à joint debout peut être réalisée en toiture aérée ou chaude. L’on se servira des pattes fixes et des pattes coulissantes pour fixer les feuilles de zinc. C’est en fonction de pente du toit que le sertissage est choisi. À cet effet, l’on retient que :

  • Pour les pentes supérieures à 25° : l’on choisira une simple agrafure ou un sertissage simple ;
  • Pour les pentes inférieures à 25° et jusqu’à 3° : vous avez le choix entre une double agrafure ou un sertissage double.

Pour réaliser le support, les professionnels se servent d’un voligeage jointif en bois massif supporté par une charpente métallique ou en bois. Ce voligeage jointif peut être en pin sylvestre, en sapin ou en épicéa

Pour finir, notez que comme tous les travaux en hauteur, la réalisation d’une couverture à joint debout est dangereuse si elle n’est pas confiée à un expert du domaine.
Pour plus de sécurité, contactez donc un couvreur expérimenté et fiable spécialisé dans la pose de couverture à joint debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
Gouttières Zinc
Et pourquoi ne pas commander ses gouttières sur internet ?

Couverture-Facile vous propose de découvrir un nouveau modèle de distribution pour vos gouttières et systèmes d'évacuation des eaux de pluie

Fermer