Rénovation de toiture : quels types de couvertures pour un résultat optimal ?

La toiture d’une maison est avant tout destinée à protéger l’intérieur contre les intempéries et l’humidité. Il faut donc savoir choisir le matériau idéal pour assurer à la fois l’imperméabilité, la légèreté et l’isolation thermique et acoustique, ainsi que les fonctions esthétiques de l’habitation.

Quelles sont les critères d’une bonne couverture de toit ?

Une bonne couverture, c’est une toiture aux normes d’étanchéité et d’isolation, aux normes de sécurité avec des lignes de vies ou gardes corps et aux normes d’entretien. Bien que la durée moyenne de vie d’une toiture varie selon le matériau, on peut estimer que, correctement entretenue, elle peut facilement durer une quarantaine d’années avant d’engager des travaux de rénovation de toiture

Quel matériau choisir pour une couverture de toiture

Chaque type de couverture toiture présente ses avantages et inconvénients.

La couverture en tuile

Les toitures en tuiles sont les plus courantes. Elles diffèrent selon les régions et peuvent se présenter écailles en Alsace, plates en Bourgogne ou romanes dans le Sud de la France. Les tuiles existent en plusieurs coloris et styles. Certaines tuiles sont plates, d’autres en forme de demi-cercle, à emboîtement ou sans emboîtement. Ce matériau est ignifuge, facile à entretenir et très durable, avec une durée de vie de 30 ans. Cependant, les carreaux peuvent être très lourds, ce qui peut nécessiter un encadrement de toit supplémentaire. Il existe également des tuiles en béton, dont la longévité est de 50 ans. La tuile béton fait partie des matériaux les plus utilisés pour la couverture des toitures.

La couverture en ardoise

L’ardoise est un matériau réputé pour sa longévité et sa solidité. Après les tuiles, les ardoises sont le matériau de couverture le plus répandu. D’une belle esthétique, l’ardoise est résistante à la mousse, mais peut rouiller. D’une durée de vie de 100 ans minimum, elle résiste bien aux intempéries et présente d’excellentes performances thermiques. De très nombreuses maisons ont l’ardoise comme matériau de couverture, notamment l’ardoise naturelle. La rénovation d’une toiture en ardoises nécessite cependant quelques précautions.

La couverture en métal ou en bac acier

La couverture de votre toiture peut également se faire en zinc, cuivre, aluminium ou plomb. Le métal en tant que matériau de couverture est super étanche et résistant. Il est connu pour sa résistance dans le temps. Il s’adapte à toutes les pentes de toit et à tous les styles architecturaux. Faciles d’entretien et légères, les toitures dites métalliques ne nécessitent pas d’entretien particulier puisqu’elles résistent facilement à la végétation. Un nettoyage de toiture peut toutefois être réalisé si des salissures apparaissent.

La couverture en bois

Le bois est un matériau également très apprécié pour son aspect esthétique et sa durée de vie. C’est une matière durable, écologique, légère et isolante pour couvrir sa maison. Lorsqu’ils sont correctement installés et entretenus, les toits en bois peuvent durer 25 ans.

La couverture végétalisée

Les toits verts sont respectueux de l’environnement, mais ils doivent être soigneusement conçus et entretenus afin d’éviter d’endommager la membrane imperméable. Ils sont constitués de plantations sur le toit en béton avec un système d’étanchéité et d’évacuation de l’eau. C’est un moyen écologique et esthétique qui permet de régulariser et réexploiter les eaux de pluie. Sa durée de vie peut varier considérablement selon le climat où le toit est situé, et la qualité de l’entretien qu’il reçoit. Ses capacités d’isolation (thermiques et phoniques) sont très bonnes. Son entretien est minimal.

Comment maintenir votre toiture dans le temps ?

Indépendamment du type de couverture toiture, des précautions sont nécessaires pour améliorer la durée de vie de votre toiture. Des inspections et entretiens peuvent donc s’avérer nécessaires au moins une fois par an. Ils consisteront à vérifier s’il y a des fissures, des bords bouclés et des granules manquants ou usés sur les bardeaux. En hiver, s’il y a beaucoup de neige, il faut l’enlever de votre toit pour empêcher l’eau d’entrer dans la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
Nouvelle tendance : la cuisine ouverte !

Il est bien loin le temps où chaque pièce de la maison avait une fonction propre. Désormais, les espaces communiquent

Fermer