Comment éliminer les termites du bois de charpente ?

Il est difficile d’accepter que quelque chose de si petit puisse faire autant de mal, et pourtant les termites existent. Au cas où vous devriez gérer une invasion, ne vous inquiétez pas. Les termites sont nuisibles, mais elles ne sont pas puissantes et, en règle générale, vous pouvez vous en débarrasser vous-même. Nous vous expliquerons comment procéder, notamment comment trouver les termites et utiliser des techniques efficaces pour vous en débarrasser.

Comment débute une infestation de termites ?

Les termites peuvent pénétrer dans votre maison de deux manières principales : par les airs et par le sol.

Une invasion de termites de bois volants se produit régulièrement lorsque des essaims de termites volants sont transportés jusque chez vous. Lorsque ces essaims repèrent un trou en bois dans votre maison, ils perdent leurs ailes, trouvent un refuge et commencent à pondre des œufs.

Les termites souterrains, quant à elles, peuvent entrer chez vous par le sous-sol. En quête de nourriture, ces dernières découvrent alors une nouvelle source d’alimentation riche : votre maison. Les termites souterrains creusent généralement des terriers de boue au-dessus des cloisons de l’établissement pour atteindre les pièces de bois de la structure et les charpentes.

Signes d’une infestation de termites

L’une des raisons fondamentales pour lesquelles les termites peuvent être si nuisibles est que les propriétaires se rendent compte de leur présence quand il est déjà trop tard. Pourtant, plus tôt le problème est identifié et plus facilement il est réglé. Il est donc important de savoir comment détecter les signes d’une invasion rapidement afin de prévenir l’apparition des termites dans votre charpente.

Des dommages sur le bois

Les termites aiment manger le bois de l’arrière vers l’avant. Si votre bois semble vide lorsque vous le frappez, vous avez peut-être un problème. Le bois en décomposition est également un indice évident d’un problème de termites.

Des ailes

L’un des signes les plus flagrants de la présence de termites dans une maison reste les ailes. Lorsque ces insectes perdent leurs ailes, il est possible de les retrouver en grande quantité sur le mobilier ou même à même le sol.

Des terriers de boue

Les termites souterrains ont besoin d’humidité. C’est pourquoi elles fabriquent des terriers de boue. Vous les verrez régulièrement à proximité de votre maison, mais vous pouvez également les trouver dans les caves d’orage ou dans des espaces de plomberie non aménagés.

Des copeaux de bois

Les termites des bois aiment se débarrasser des copeaux de bois en poudre lorsqu’elles mangent. Et cela laisse quelques fois des petits tas de poudre de bois.

Les essaims

Les jeunes termites ailés se retrouvent fréquemment dans les maisons au printemps et sont régulièrement confondus avec des fourmis volantes. Si vous voyez des animaux ressemblant à des insectes, avec ou sans ailes, comme disposés sur le sol, il se peut très bien qu’il s’agisse de termites.

Éliminer les termites du bois de charpente : les 5 meilleures techniques

Une lutte efficace contre les termites est coûteuse. Après avoir constaté le coût exact, il est courant de se demander comment on peut tuer soi-même les termites et si cela est possible. Heureusement, si vous parvenez à détecter l’invasion suffisamment tôt, vous avez la possibilité de vous attaquer vous-même au problème des termites.

Technique n° 1 : La barrière anti-termites liquide

Cette stratégie ne se contente pas d’abattre les termites effectivement présents dans votre maison, mais elle constitue également une technique de prévention décente. L’idée derrière une barrière anti-termites liquide est d’entourer totalement votre maison d’un obstacle de pesticide qui éliminera les termites à leur contact. Bien qu’elle soit généralement utilisée autour de l’ensemble de la maison, elle peut également être utilisée autour des structures en bois, des charpentes, des tas de bois ou des souches d’arbres.

Technique n°2 : L’appât empoisonné

Pour certains individus, le premier traitement, bien qu’irréfutablement puissant, est excessif. Ils ne considéreront probablement pas leur problème de termites comme assez grave ou peut-être ne se sentiront pas à l’aise à l’idée d’avoir des litres de pesticide éclaboussés dans leur maison. Pour ces personnes, nous suggérons d’utiliser un appât empoisonné. Il n’est pas nécessaire d’asperger votre maison de pesticides ; le piège attirera les termites qui, à ce moment-là, répandront la substance toxique dans la colonie.

Technique n°3 : L’acide borique

L’acide borique est considéré comme le meilleur traitement « intermédiaire » en ce qui concerne les pesticides de lutte contre les insectes xylophages. Il traite la plupart des bestioles, y compris les termites. On suppose qu’il influence leur estomac et leur cadre métabolique. Après avoir été mis en contact avec lui, il faudrait entre 3 et 7 jours à un termite pour être éliminé. Il est beaucoup moins nocif que les pulvérisations d’insecticides utilisées dans les stratégies précédentes.

Technique n° 4 : Les nématodes bénéfiques

Les nématodes utiles sont des vers ronds infinitésimaux qui se nourrissent de bestioles nuisibles et destructrices, comme les termites par exemple. Avant d’aller plus loin, nous devons simplement expliquer que les nématodes sont sûrs à 100 % et n’ont aucun impact sur les personnes. S’il existe des types de nématodes parasites qui peuvent contaminer les gens et le font, ce n’est pas le cas ici. À vrai dire, cette espèce spécifique (Steinernema Feltia) n’attaque pas de précieuses bestioles rampantes, comme les coccinelles ou les vers. Au moment où ces nématodes entrent en contact avec des termites ou d’autres insectes nuisibles, ils attaquent son corps. Au cours de ce processus, les nématodes libèrent des microbes intestinaux qui provoquent des dommages sanguins et la mort de l’hôte s’ensuit. Une fois l’hôte mort, les nématodes poursuivent leur chemin vers leur prochain objectif, tout en se reproduisant.

Technique n°5 : La terre de diatomée

Les terres diatomateuses sont les parties fossilisées restantes de petites formes de vie amphibiennes connues sous le nom de diatomées. Leurs squelettes sont faits de silice. La terre de diatomée est à 100 % inoffensive (vous pouvez même la manger en cas de besoin, mais nous ne le suggérons pas) et constitue la meilleure décision souple en matière de lutte contre les nuisibles. Le fonctionnement de la terre de diatomées est que sa structure subatomique ressemble à de petits aciers extrêmement tranchants pour les insectes. Elle coupe et découpe en dés leurs exosquelettes cireux, les conduisant progressivement à la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
Toiture sous la pluie
Le récupérateur d’eau de pluie

Jadis lubie d’une poignée d’ardents écologistes, les récupérateurs d’eau de pluies sont de plus en plus répandus en France. Il

Fermer