Mousses, lichens, algues : ces végétaux qui nous prennent la toiture !

Quoi de plus inesthétique qu’une toiture bariolée de-ci de-là de traces vertes et jaunâtres ?

Qu’elles s’appellent mousses, lichens ou encore algues, ces plantes poussent à vitesse grand V sur nos tuiles et nous empoisonnent la vie. Pourquoi aiment-t-elles tant notre toiture ? Représentent-elles une menace pour notre habitat ? Et surtout comment dire stop efficacement à cette infestation ? Ce dossier complet répondra à toutes vos questions sur cette mousse qui fait tache.

Que font-elles ici ?

On a coutume de dire que lorsque l’on est perdu en forêt, il faut observer de quel côté des arbres se trouve la mousse pour savoir où est le Nord. En effet, la mousse aime l’humidité, elle pousse donc aux endroits les moins ensoleillés. Voilà pourquoi si vous habitez dans une région plutôt nuageuse ou que votre toit est ombragé par un arbre, cet article vous concerne tout particulièrement.

Quels sont les dangers ?

A terme, l’infestation de ces plantes peut entrainer de graves dégâts sur les tuiles. Mousses, lichens et algues retiennent l’eau et rendent vos tuiles poreuses. Celles-ci se retrouvent alors gorgées d’eau et, lorsque arrive le gel, se craquellent. Mais inutile de paniquer, ce phénomène prend plusieurs années avant de causer de réels dégâts. En réalité, si ces végétaux sont une calamité, c’est surtout pour l’esthétisme de la toiture.

Comment s’en débarrasser ?

L’anti mousse détruit les parasites sans endommager vos tuiles.

On voit circuler sur internet toutes sortes d’astuces pour se débarrasser de la mousse sur toit. Certains conseillent un fil de cuivre placé sur la faitière, d’autre un traitement à la javel suivis d’un nettoyage au jet à haute pression. Ne suivez surtout aucun de ces conseils ! Quoi qu’il arrive, bannissez de votre esprit l’idée d’utiliser un jet haute pression ou de la javel pour vous débarrasser des végétaux parasites. Tous deux pourraient enlever le calcin de vos tuiles et ainsi leur faire perdre leur étanchéité.

En ce qui concerne le fil de cuivre, il est censé détruire la mousse grâce à l’oxydation causée par l’eau de pluie. Outre le fait que l’efficacité de cette technique fait débat, elle pose surtout problème à cause de la nocivité de l’acide du cuivre pour les gouttières. Je vous déconseille donc de tester cette méthode et de vous rabattre sur des solutions beaucoup plus conventionnelles. Si vous n’avez pas peur du vide et beaucoup de patience, vous pouvez les retirer en les grattant avec une truelle et un couteau. Mais malheureusement cela pose le problème de la repousse rapide de ce type de végétaux.

Bref, si l’idée de jouer les désherbeurs acrobates ne vous emballe pas vraiment, tournez-vous vers les produits nettoyants anti-mousses que l’on trouve dans le commerce. Voici mes conseils pour bien les choisir : d’abord préférez les produits avec effet « prévention de repousse », car ceux-ci sont plus rentables (actifs de 2 à 5 ans selon les produits et les conditions météo). Ensuite choisissez toujours des produits non-corrosifs et biodégradables, nettoyer son toit ne doit pas vouloir dire contaminer son jardin et les nappes phréatiques ! Attendez-vous à payer un peu moins de 100€ pour démousser une toiture de 150 m². Un prix certes élevé mais qu’il faut ramener au nombre d’années de tranquillité gagnées : vous trouverez des prix bien plus avantageux en achetant sur internet.

Qu’ajouter de plus? Si ce n’est : « A vous de jouer ! »

A bientôt pour de nouveaux conseils,

Seb

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>