L’ardoise, bientôt sur votre toiture?

Bien avant d’envahir nos salles de classe, l’ardoise était déjà utilisée comme matériau de couverture.

Symbole du patrimoine de l’Est de la France, les toitures en ardoise ont traversé les siècles et séduisent maintenant de plus en plus de particuliers partout en France. Au travers de cet article, découvrez ce qui fait le charme de cette roche et ce que valent vraiment les ardoises de synthèse qui ont fait leur apparition sur le marché.

L’ardoise : qu’a-t-elle pour plaire ?

Si cette pierre utilisée depuis des siècles connait un tel succès aujourd’hui, c’est paradoxalement grâce à son esthétique moderne. De couleur sombre et mat, ce matériau ultra-lisse se retrouve dans notre intérieur sous de nombreuses formes : assiettes, plan de travail ou encore carrelage. En ce qui concerne la toiture, elle apporte une touche de charme et d’originalité à votre maison. Mais si l’ardoise séduit tant c’est aussi pour son incroyable longévité : comptez jusqu’à un siècle et demi ! Il faut dire que l’ardoise résiste à pratiquement tout type d’agressions extérieures : eau, gel, vent, feu et mousses (voir mon article sur le sujet), rien ne l’altère. Ce qui n’est le cas de tous les matériaux, notamment des tuiles en terre cuite.

Synthétique : une ardoise en toc ?

Il existe deux sortes d’ardoises : la roche naturelle et l’ardoise synthétique. Les ardoises synthétiques sont constituées d’un mélange de ciment et de fibres organiques, leur principal avantage par rapport aux ardoises naturelle est d’avoir une forme et une taille régulière, ce qui rend plus facile leur installation et évite les chutes dues aux retailles. Elles sont également moins chères que leurs homologues naturels. En effet, en France il ne reste pratiquement aucune carrière où extraire ces dernières, ce qui oblige les couvreurs à utiliser des ardoises importés et engendre des coûts liés au transport : comptez 60€ le m² d’ardoise synthétique contre 110€ par le naturel (sans compter le prix des crochets à ardoise). En revanche, les ardoises synthétiques sont un peu moins durables que le naturelles car, à la longue, elles sont plus friables et peuvent perdre leur couleur.  L’ardoise synthétique reste néanmoins très résistante par rapports aux matériaux plus rependus. Reste la question des goûts des couleurs, certains préférerons les reflets de la tuiles naturelles alors que d’autre préférons l’aspect lisse du synthétique. A vous de vous faire votre choix.

Alors, charmé par l’ardoise ?

Si vous décidez d’installer ce type de couverture sur votre toit, sachez que son installation est un travail très physique et minutieux qui nécessite une grande précision. Je vous conseille donc de faire appel à un professionnel pour ce travail car il serait dommage de ruiner toute votre toiture à cause d’une simple maladresse, surtout vu le prix de l’ardoise !

A bientôt pour de nouveaux articles !

Seb.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>