Closoir de faîtage et closoir peigne : pour quoi faire ?

Vous voulez changer ou rénover votre toiture et vous hésitez entre le closoir de faîtage et le closoir peigne ? Découvrez dans cet article les caractéristiques de ces deux produits afin de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Rappel : qu’est ce qu’un faîtage ?

Le faîtage permet de joindre les deux versants de la toiture. C’est un élément important puisque c’est lui qui garantit l’étanchéité et la solidité de la toiture. Différentes techniques de pose de faîtage existent selon le type de tuile (traditionnelle, en ardoise ou industrielle)

Qu'est ce qu'un faîtage ?

Qu’est ce qu’un faîtage ?

Le closoir de faîtage

De nos jours, il est désormais courant de trouver un closoir sous le faîtage. En effet, cela présente plusieurs avantages :

-          Amélioration de l’étanchéité tout en préservant l’esthétique de la toiture.

-          Protection des combles (au cas où une ou plusieurs tuiles se brisent par exemple)

-          Ventilation des combles grâce aux orifices qui le composent

 

Le closoir peigne

Contrairement au closoir de faîtage, le closoir peigne se situe en bas de pente. Il est souvent utilisé pour empêcher l’intrusion des oiseaux, feuilles et autres nuisibles. Sa forme permettra également une bonne ventilation de la toiture.

Le closoir peigne

Le closoir peigne

 

Pour obtenir plus d’informations générales sur le closoir, vous pouvez lire notre précédent article : « Zoom sur le closoir, aide à l’étanchéité de votre toiture »

A bientôt sur Couverture Facile !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>